A Free Template From Joomlashack

A Free Template From Joomlashack

Cours de Méthodologie de la Recherche
Index de l'article
Cours de Méthodologie de la Recherche
Fiche 1
Fiche 2
Fiche 3
Fiche 4
Fiche 5
Fiche 6
Fiche 7
Fiche 8
Fiche 9
Fiche 10
Toutes les pages

 Un guide complet est à votre disposition, intitulé " Initiation à la méthodologie de recherche en sciences humaines et sociales "
au lien suivant : (halshs-01102083)


 A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 1

L'ENVIRONNEMENT DE VOTRE TRAVAIL DE RECHERCHE



Vous êtes inscrit dans une université (ou école), il est important de comprendre votre environnement.

  • Votre directeur(rice) de thèse doit être Professeur des Universités, directeur de recherches au CNRS ou maître de conférences "habilité à diriger des recherches" (la "HDR" est un diplôme qu'il doit passer). Pour une direction de mémoire de Master, un maître de conférences sans HDR suffit. La direction de votre recherche est un travail supplémentaire pour l'enseignant. Assurez-vous que le sujet que vous traitez l'intéresse et a un rapport avec ses propres travaux.

  • Votre directeur(rice) fait partie d'un centre ou laboratoire de recherches (lequel ? Quelles spécialités ? Assistez-vous aux réunions ?) Le département où il enseigne et/ou le laboratoire de recherche dont il est membre fait partie d'une "école doctorale". C'est elle qui inscrit en thèse, fixe les règles, accepte ou non les dérogations pour prolonger, etc. (arrêté du 7 août 2006). La terminaison du mémoire ou de la thèse est soumise à des contraintes de délais. Vérifiez bien le calendrier de remise de vos documents.

  • Chaque Université dispose d'un "conseil scientifique" qui fixe les politiques de recherche et prend certaines décisions (reports, financement de recherches, etc.).

Rappelons qu'en France la recherche est réalisée, soit dans des établissements d'enseignement (universités ou grandes écoles), soit dans un organisme national appelé CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).


  A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 2

LES SOURCES/LES REFERENCES ET LA BIBLIOGRAPHIE



  • Tout travail de recherche doit utiliser des sources documentaires mais il faut respecter certaines règles.

  • Attention au plagiat, qui s'est développé grâce aux facilités d'Internet. Il faut toujours mettre des guillemets "…" et indiquer la source exacte des propos, idées, documents, graphiques, etc. Il est évidemment interdit d'utiliser un travail fait par quelqu'un d'autre sans le dire. Les Universités sont aujourd'hui dotées de logiciels détectant le "copier-coller".

  • La qualité des références, citations et de la présentation de la bibliographie est un événement déterminant de l'évaluation de votre travail (mémoire ou thèse).

  • La méthode de citation la plus courante est "l'auteur-date" (Dupont, 2008) renvoyant à la source complète par ordre alphabétique dans la bibliographie.

  • Pour un ouvrage : Nom(s), initiale du prénom, (année), titre de l'ouvrage (en italique), lieu d'édition, éditeur.

  • Pour un article dans une revue : Nom(s), initiale du prénom, (année), titre de l'article, titre de la revue souligné ou en italique, volume, numéro, pages début-fin.

  • Site Internet : nom(s), initiale prénom, titre de la page d'accueil, disponible sur URL complète, consulté le (date).


Pour compléter : www.bibliotheques.uquam.ca/infosphere

www.ulb.ac.be/philo/infodoc


    A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 3

Les étapes d'une démarche de recherche



On peut distinguer en général sept étapes d'une démarche de recherche, sachant qu'il y a des allers et retours entre chaque étape (d'après Quivy-van Campenhoudt).

  1. La question de départ : choisir un problème pertinent, clair, intéressant et faisable.

  2. L'exploration : lectures et entretiens exploratoires, pour préciser et reformuler la question de départ.

  3. La problématique : quelle est la question essentielle ? Avec quels concepts va-t-on l'aborder ? (Voir fiche 4).

  4. La construction du modèle d'analyse (si recherche de type positiviste) ou des questions de recherche (si recherche de type constructiviste) : choix des hypothèses à vérifier (ou des questions qui guideront la recherche). (Voir fiche 5).

  5. Le recueil des données : choix de la méthodologie et recueil des données primaires (enquête directe sur le terrain) et secondaires (documents). (Voir fiches méthodologie).

  6. L'analyse des données : exploitation des données recueillies (quantitative et/ou qualitative) et retour sur les questions de recherche.

  7. Les conclusions : rappel de la démarche, apports de connaissances obtenus, limites de la recherche, perspectives de cette recherche (conséquences pratiques ou recherches complémentaires à poursuivre).


  A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 4

LA PROBLEMATIQUE



Qu'est-ce qu'une "problématique" ? "Ensemble construit autour d'une question principale, des hypothèses de recherche et des lignes d'analyse qui permettront de traiter le sujet choisi" (Beaud).

C'est la réponse à la question : quelle question fondamentale se pose-t-on ? Comment cela s'inscrit-il dans l'histoire de la discipline ? Avec quels concepts va-t-on traiter cette question ?

Formuler la problématique d'un mémoire ou d'une thèse nécessite du temps. Il faut réfléchir, en parler avec le directeur de recherche, avec d'autres chercheurs, lire des travaux sur le sujet… Elle résulte de l'interaction entre les questions de départ, les faits observables, les théories existantes.

Dans le cas d'une recherche constructiviste, la problématique peut évoluer au fur et à mesure de l'avancement de la recherche.

La problématique peut être nouvelle, sur un sujet ou un terrain connu ; ou bien elle peut être classique sur un sujet ou un terrain nouveau.

Il est souhaitable d'écrire un texte sur sa problématique, quitte à le modifier plusieurs fois. Il est indispensable que le directeur de mémoire ou thèse soit d'accord avec la problématique choisie.


   A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 5

Les deux principaux types de recherche



On distingue souvent deux grands types de recherche en sciences sociales.


Recherche "positiviste"

(comme les sciences "dures")

Recherche "constructiviste"

(spécifique aux sciences sociales)


La réalité est objective et saisissable

Analyse "objective"

Recherche d'explication des phénomènes

Décomposition analytique

Découvertes par accumulation

Méthodes plutôt quantitatives

Des hypothèses à tester

Critères de validité scientifique



La réalité est construite

Moindre revendication d'objectivité

Compréhension

Globalité

Par à-coups

Plutôt qualitatives

Pas d'hypothèses

Critères de légitimité, de richesse



Théories, concepts et surtout méthodes dépendent du choix que l'on fait du type de recherche…


   A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 6

FAIRE UN PLAN ET UN CALENDRIER



Une thèse de doctorat fera, selon les disciplines, entre 250 et 350-400 pages, voire 800 pages en Lettres (la tendance est au rétrécissement) un mémoire de master autour de 70-80 (peut être différent, voir les prescriptions de son université).

Une thèse doit comporter :


  1. La phrase sur "l'université n'entend donner ni approbation ni improbation aux opinions émises par l'auteur".

  2. Des remerciements (facultatifs).

  3. Un sommaire.

  4. Une introduction.

  5. Un "état de l'art" ou revue de la littérature.

  6. Une problématique approfondie.

  7. Les résultats de la recherche (données empiriques).

  8. Une discussion de ces résultats.

  9. Des conclusions.

  10. Des annexes (facultatives).

  11. Une bibliographie.

  12. Des tables des annexes, tableaux, figures éventuelles.

  13. Une table des matières complète.


Il est parfois prescrit que la quatrième de couverture contienne un résumé en français et en anglais. La première de couverture doit être présentée de manière standardisée.

En général, une thèse comportera 2 ou 3 parties, contenant chacune 2 à 4 chapitres structurant les points 5 à 8 de la liste ci-dessus.

Un mémoire sera structuré de la même manière, sous un volume plus réduit.

Faire un calendrier le plus vite possible (et s'y tenir !).

Suggestion de calendrier…



Mémoire

Thèse

Démarrage

2 semaines

4 à 6 mois

Élaboration de la problématique

3 semaines

4 à 6 mois

Recherche empirique

14-16 semaines

12 à 18 mois

Rédaction et corrections

8 semaines

8-9 mois

 Mise au point définitive et accord du professeur

1-2 semaines

2-4 semaines

Tirage-distribution

1 semaine

1 semaine

 

Dépôt avant soutenance

2 semaines

2 mois

 

Total :

31 à 34 semaines

29 à 37 mois

 

 


(novembre à juin/juillet)

(décembre de l'année N à mai N + 3 ou janvier N + 4)
 

 

   

 
A lire le Guide complet
 

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 7

Concevoir un questionnaire



Le questionnaire a l'avantage de permettre de recueillir des informations nombreuses, sur un vaste échantillon, et de permettre une exploitation statistique.

Il est adapté au recueil d'opinions et informations précises, factuelles. Il est moins adapté à l'expression de sentiments ou de représentations.

L'exploitation de questionnaires peut être une opération rapide, grâce aux logiciels d'analyse de données (il importe de savoir quel logiciel on va utiliser avant de se lancer dans l'enquête). Cependant, la qualité des résultats est dépendante de la pertinence des questions posées. Le questionnaire peut être un questionnaire standard déjà existant (échelles existant dans la littérature, réplication d'enquêtes déjà faites sur d'autres terrains) ou bien élaboré spécifiquement par le chercheur. Dans ce cas, il devra consacrer du temps à son élaboration.

  1. Conception d'un premier projet (avis du directeur de mémoire ou thèse s'il y a lieu).

  2. Test du questionnaire.

  3. Rédaction d'un 2e projet (il peut y avoir plusieurs allers et retours).

  4. Lancement (avec date limite de réponses).

  5. Dépouillement.

La qualité de l'échantillon (pertinence, taille), détermine l'utilisation qui pourra être faite des résultats.

La présentation matérielle du questionnaire (qu'il soit sur document ou sur Internet), doit être soignée pour faciliter le remplissage.

Le chercheur doit avoir la préoccupation de maximiser le taux de réponses (incitations, clarté, délai accordé, relances…).

De toutes façons, le chercheur devra indiquer dans son mémoire : les origines des questions, l'échantillon, le mode d'administration du questionnaire, les dates de réalisation de l'enquête, le nombre de questionnaires reçus exploitables, le logiciel utilisé et les méthodes d'analyse de données utilisées.

Voir les sites des logiciels d'analyse des données : sphinx.fr, spadt (www.cisia), tropes.fr, etc.

R. Ghiglione et B. Matalon, "Les enquêtes sociologiques", Paris, A. Colin, 6e édition.

S. Paugam (dir.), "L'enquête sociologique", Paris, PUF, chapitres 4, 5, 12.

F. de Singly, "Le questionnaire", Paris, Nathan, coll. 128.


   A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 8

Conduire un entretien de recherche



Un entretien de recherche est un échange au cours duquel le chercheur veut obtenir des informations (ce n'est pas une aimable conversation, ni un interrogatoire).

Le chercheur doit choisir le type d'entretien dont il a besoin :

  • Il cherche des informations précises, il a pour ce faire des questions précises à poser : entretien "directif" (remplissage d'un questionnaire prévu à l'avance) ou "semi-directif" (entretien mené à l'aide d'une grille d'entretien). L'intervieweur est neutre sur le fond.

  • Il veut collecter des impressions, représentations, sentiments : entretiens "semi-directifs" ou "non-directifs" (il lance l'interlocuteur, celui-ci parle librement et le chercheur enregistre).

L'intervieweur peut être neutre sur le fond, ou si nécessaire, provoquant ("entretien compréhensif").

Dans tous les cas, l'entretien est préparé (date, lieu, conditions, grille d'entretien, type d'exploitation envisagé…).

Les notes manuscrites détaillées peuvent suffire (entretiens semi-directifs) mais il faut souvent enregistrer et retranscrire l'entretien (ce qui permet de capter la totalité du discours produit et permet l'utilisation des logiciels de dépouillement).

Référence : A. Blanchet, A. Gotman, "L'entretien", Paris, Nathan, coll. 128.

J.C. Kaufmann, Paris, "L'entretien compréhensif", Nathan, coll. 128.

S. Paugam (dir.), "L'enquête sociologique", Paris, PUF, chapitres 4, 6, 10.

www.agropolis.fr/documentation/analyser les données qualitatives


    A lire le Guide complet

CPU

Cours de Méthodologie

Y. LIVIAN

Octobre 2011



Fiche 9

LA SOUTENANCE



Tout travail de recherche écrit doit, en général, être soutenu à l'oral ("soutenir", défendre son point de vue). C'est obligatoire pour la thèse de doctorat.

Un mémoire de master est soutenu le plus souvent devant 2-3 enseignants et dure de 15 à 30 minutes. Il n'y a pas de règle générale concernant son organisation, chaque enseignant et chaque diplôme a ses propres pratiques (il faut les connaître).

Une thèse de doctorat est soutenue selon des règles générales aux sciences humaines (cas particulier de la médecine et du droit). Le jury est composé des deux rapporteurs extérieurs, du directeur de thèse et d'un à quatre membres. Les rapporteurs sont ceux qui, ayant lu la thèse, doivent dire si elle est en état d'être soutenue. Il y a un Président de jury (qui ne peut être le directeur) qui organise la soutenance et rédige le compte-rendu (important !).

La parole est d'abord donnée au candidat pour présenter son travail (20 minutes en général), puis à chaque membre du jury en commençant par les rapporteurs et en finissant par le directeur de thèse.

La soutenance est publique (sauf cas très exceptionnels) et dure de deux à quatre heures environ.

Le jury se retire ensuite et revient pour annoncer sa décision : attribution du grade de "docteur en X de l'Université Y" avec la mention "Honorable" (travail médiocre) ou "Très Honorable" (bon travail) ou "Très Honorable avec les Félicitations du Jury" (très bon travail, rare, le jury devra justifier l'attribution de cette mention).


CPU

Annexe au Cours de Méthodologie

F. GOEPFER

Octobre 2011



Fiche 10

RÉDACTION DE THÈSE SUR TRAITEMENT DE TEXTE

La rédaction d'un travail de plusieurs centaines de pages à l'aide d'un traitement de texte doit répondre à un certain nombre de critères :

  • document structuré avec un plan (cf. Fiche 6 de Y. LIVIAN),

  • homogénéité des titres et des paragraphes,

  • document pouvant être facilement modifiable dans sa présentation,

  • avoir table des matières et sommaire interactifs pour la version électronique,

  • éventuellement document conforme au modèle édicté par l'Université. 


Outils principaux du traitement de texte à utiliser :

  • hiérarchisation des titres dès la création du plan,

  • utilisation des formats prédéfinis pour le texte et les titres (Titre1, 2, 3 …),

  • insertion automatique de tables de matières, d'illustration, de tableaux …,


Outils à proscrire :

  • paragraphes vides (pour aérer le texte),

  • numérotation manuelle des titres,

  • espaces multiples (pour décaler le texte),

  • modification de la mise en forme des paragraphes en cours de rédaction.


Ne pas oublier :

Pour ne perdre ni son temps, ni son énergie, la présentation du document se fait à l'issue de sa rédaction complète, jamais en cours.


 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack